Archives par mot-clé : Extended Stay America

Rouler aux USA lors du Memorial Day : je loupe l’avion !

[Cape Canaveral, May 31, 2022. rke. English below] – Entre le souci de réaliser un test Covid-19 antigénique avant de prendre l’avion – loupé ! – et une panne en voiture le jour férié du Memoral Day du 30 mai 2022, voici mes péripéties américaines.

Non, ce n’est pas ma voiture. No, this is not my car.

La journée du lundi 30 mai 2022 est fériée aux USA et vous savez pourquoi, je suppose ? En raison de la commémoration célébrée chaque année le dernier lundi du mois de mai. Elle rend hommage aux membres des Forces armées des États-Unis morts au combat toutes guerres confondues. Ce jour ne doit pas être confondu avec le Veterans Day qui rend hommage aux anciens combattants. Encore faut-il être au courant. Or donc, me voilà à paqueter tout mon matériel pour rentrer au pays. Dans ma valise que j’ai eu de la peine à fermer, en raison d’un petit mandat d’achat en provenance de l’Association spatiale suisse (SRV), je bourre le reste de mes affaires. Il faut dire que j’en ai du matériel avec tout l’équipement photo dont j’ai besoin. Content de pouvoir partir, quand même, je m’embarque dans ma Ford/Edge de 35’000 miles au compteur. Petit rappel : suite à mon arrivée le 16 mai 2002 à Miami, et mes problèmes de route (lire ma news précédente : cliquez ici), la bagnole a fait un bruit bizarre : dès 60 miles à l’heure, le moteur ronronne comme un gros lion enragé. J’en avais d’ailleurs déjà parlé à ma fille Laura. Bon, comme elle a confiance en son papa, elle s’est sûrement dit : il n’y a pas de soucis.

Test-covid aux USA : on reste dans la bagnole

Durant 4 h de route, je m’habitue à ce bruit bizarre. Mais, une fois sur place, dès que je roule en dessous de ces fameux 60 miles/heure, la voiture devient douce comme une chatte, sans ronronner. Dès lors, je me dis qu’elle va tenir durant mes 14 jours sur place. Ce qui est le cas. Or donc, je pars insouciant, en ce 30 mai 2022, sachant qu’il me faut passer à la pharmacie Walgreens qui m’a donné rendez-vous le jour d’avant pour rendre sur place ce 30 mai à la rue 5475 MURRELL RD de Rockledge, un peu plus loin que Cocoa. Pourquoi ? ben, parce qu’en bon citoyen helvétique obéissant, je veux passer (et je dois) réaliser un test antigénique Covid-19, 24 heures avant mon vol. Je me rends à ladite pharmacie. C’est cool. Je n’ai pas besoin d’entrer à l’intérieur du magasin, je dois en fait passer dans un portique, vous savez, un comme ceux des MacDo lorsqu’on va chercher un cheeseburger. Or, que là, c’est un bâton qu’on m’offre dans une boîte avancée à travers une vitre. Étant pile à l’heure, j’attends impatiemment la dame (on n’ose plus dire demoiselle) qui me prie poliment d’aller à l’autre pharmacie de service, vu que c’est férié, à la rue 5369 MURRELL RD, l’autre Walgreens. Ce que je m’exécute sagement. Cela peut arriver ! Je m’énerve quand même un peu… Mais, arrivé à la rue proprement dite, une pancarte indique que la pharmacie ne procède pas à des tests Covid. Du coup, je tourne en rond. De rage, je prends la direction de Miami avec beaucoup de retard, mais quand même à temps.

Et là, les ennuis commencent. Le ronronnent de ma lionne d’auto se fait toujours plus fort, le moteur commence à s’emballer, vous savez un peu comme ces chevaux qui galopent trop vite. Ben, finalement, avec 3 vaccins, je ne sais pas si je suis négatif ! On verra plus tard.

Mon moteur a fait Pschiiiiiitttttt

Sur une autoroute à 6 pistes, j’ai juste le temps de me rabattre sur une sortie et j’atteins une station-service où je réussis à me parquer. Et le moteur fait Pschiiiiiitttttt. Le temps d’appeler mon loueur et de me faire dépanner, j’ai dû attendre une bonne heure jusqu’à voir arriver une dépanneuse. Ben oui, c’est férié et surtout, c’est le Memorial Day. Le temps de relouer une autre auto, je pense arriver quand même à l’heure à Miami pour redonner la voiture de remplacement. Hélas, c’est trop tard. L’avion de Swiss LX65 a décollé !

En Amérique, tout un chacun est toujours ravi de nous aider. C’est bienveillant et ça rassure.

« Vous ne voulez pas essayer l’auto électrique ? »

Que faire dans ces cas-là ? 1. Ne pas s’énerver. 2. Relouer une autre voiture et repartir d’où je viens, donc Orlando, puis retrouver un hôtel. Il y a de quoi perdre le Nord. Mais, en Amérique, la population ferait n’importe quoi pour nous aider et, finalement, je ne me sens pas tellement inquiet. Je reloue une auto, chez National, et le gars me guide sur mon choix, me dit :

  • Vous ne voulez pas essayer une voiture électrique, par hasard ?
  • Ce ne serait pas de refus. Mais où sont les bornes de recharge ?
  • C’est vrai, on n’en a pas énormément en Floride
  • Alors, je préfère assurer le coup avec de l’énergie fossile, non pas que je sois forcément un fan absolu de ce moyen, mais, ma foi, pas trop le choix
  • Bon, alors choisissez une auto dans cette lignée…

Finalement, comble de l’ironie, la seule voiture encore intéressante est une… Ford, et en plus une Edge. Bon, j’espère que cette bagnole-là tiendra le coup. Elle a 5’000 miles au compteur et semble toute neuve. Seulement, voilà. Sur les voitures modernes, il n’y a presque plus de boutons, juste un écran plat posé à la verticale au milieu de l’habitacle. Chose qui ne me déplaît pas et je m’y accoutume très vite. Je pars de Miami, rassuré, et je remarque que l’auto bénéficie d’une assistance à la conduite au freinage en cas d’approche du véhicule avant. C’est connu chez nous, en Suisse, mais déjà très utilisé aux USA. Je me plais à employer ce système, mais au bout d’une heure, je remarque que l’assistance s’est débloquée. J’ai beau essayer le moyen de remédier à ce problème. Rien n’y fait. Tant pis, je m’y ferai, comme l’autre Ford Edge à soucis.  

Et je tombe sur la chambre 13

Je reviens donc à mon hôtel habituel de Titusville, Extended Stay America, et, avant mon arrivée, je tombe sur un bouchon en raison d’un accident, dont vous voyez la photo ci-contre. Une heure d’attente de plus. Finalement, fatigué quand même (10h de route, aller-retour) je reviens au point de départ, même hôtel (un 3 étoiles avantageux), pratique, car il y a une cuisinette, et on me donne la chambre No 313. Oh chouette, je me presse de m’y rendre et au bout de 5 minutes je constate que le store est cassé. C’était la No 13 ! Finalement, on m’a refilé une autre chambre d’où je vous écris…

Mémorables péripéties d’un « Memorial Day » d’un petit Suisse (un peu Pierre Richard) au pays de l’Oncle SAM. À bientôt sur ce blog.

Driving in the USA on Memorial Day: I miss the plane!

[Cape Canaveral, May 31, 2022. rke] – Between the worry of doing a Covid-19 antigen test before taking the plane – missed! – and a car breakdown on the Memorial Day holiday of May 30, 2022, here are my American adventures.

Qui fait le dépanneur électrique : la voiture ou le camion ? Who does the electrical troubleshooting: the car or the truck?

Monday, May 30, 2022 is a holiday in the USA and you know why, I guess? Because of the commemoration celebrated every year on the last Monday in May. It honors the fallen members of the United States Armed Forces in all wars. This day should not be confused with Veterans Day, which honors veterans. Again, it is important to be aware of this.t. So here I am, packing all my gear to go back home. In my suitcase, which I had trouble closing because of a small purchase order from the Swiss Space Association (SRV), I stuff the rest of my stuff. I have to say that I have a lot of material with all the photo equipment I need. Happy to be able to leave, I embark on my Ford/Edge with 35’000 miles on the clock. Reminder: after my arrival in Miami on May 16, 2002, and my road problems (read my previous news: click here), the car made a strange noise: from 60 miles per hour, the engine purred like a big angry lion. I had already talked about it to my daughter Laura. Well, as she trusts her daddy, she probably thought there is no problem.

Test COVID in the USA: we stay in the car

During 4 hours of road, I get used to this strange noise. But, once there, as soon as I drive under these famous 60 mph, the car becomes soft like a cat, without purring. From then on, I tell myself that it will last during my 14 days there. Which is the case. So, I leave carefree, on this May 30, 2022, knowing that I have to go to the Walgreens pharmacy which gave me an appointment the day before to go to the 5475 MURRELL RD of Rockledge, a little further than Cocoa. Why? Well, because as a good obedient Swiss citizen, I want to (and I must) take a Covid-19 antigen test, 24 hours before my flight. I go to the said pharmacy. That’s cool. I don’t have to go inside the store, I actually have to go through a portal, you know, one like the ones at MacDo when you go to get a cheeseburger. But here, it’s a stick that I’m offered in an advanced box through a glass window. Being right on time, I wait impatiently for the lady (one does not dare any more to say lady) who politely asks me to go to the other pharmacy of service, considering that it is holiday, at the street 5369 MURRELL RD, the other Walgreens. Which I wisely do. It can happen! I still get a little nervous… But, when I get to the street itself, a sign indicates that the pharmacy does not do Covid tests. So, I turn around. In rage, I take the direction of Miami with a lot of delay, but still in time.

And there, the trouble begins. The purr of my car lioness is getting louder and louder, the engine starts to run away, you know a bit like those horses that gallop too fast. Well, finally, with 3 vaccines, I don’t know if I am negative! We’ll see later.

My engine went Pschiiiiiitttttt

On a 6-lane highway, I have just enough time to take an exit and I reach a gas station where I manage to park. And the engine goes Pschiiiiiitttttt. The time to call my rental company and to get help, I had to wait a good hour until a tow truck arrived. Yes, it’s a holiday and above all, it’s Memorial Day. The time to rent another car, I think I’ll arrive in Miami on time to give back the replacement car. Unfortunately, it’s too late. The Swiss LX65 plane has taken off! 

In America, everyone is always happy to help. It’s kind and reassuring.

« Don’t you want to try the electric car? »

What to do in such cases? 1. Don’t get upset. 2. Rent another car and go back to where I came from, i.e., Orlando, then find a hotel. It’s enough to make you lose your mind. But, in America, people would do anything to help us and, finally, I don’t feel so worried. I rent a car again, at National, and the guy who guides me on my choice, tells me:

  • You don’t want to try an electric car, by chance?
  • It wouldn’t be a bad idea. But where are the charging stations?
  • It’s true, we don’t have many in Florida
  • So, I prefer to make sure I’m on fossil fuels, not that I’m necessarily a fan of this kind of energy, but, well, in these circumstances, I might as well make sure I’m on the right track
  • OK, choose a car in this line…

Finally, the only interesting car left is a… Ford and an Edge at that. Well, I hope this car will last. It has 5’000 miles on the odometer and looks brand new. But here’s the thing. On modern cars, there are almost no buttons anymore, just a flat screen placed vertically in the middle of the cabin. I don’t mind this and I get used to it very quickly. I leave Miami, reassured, and I notice that the car benefits from a driving assistance when braking in case of approaching vehicle. This is known in Switzerland, but already widely used in the USA. I like to use this system, but after an hour, I notice that the assistance is unblocked. I tried to find a way to solve this problem. Nothing works. Too bad, I’ll get used to it, just like the other Ford Edge with worries.  

And I Find Room 13

So, I come back to my usual hotel in Titusville, Extended Stay America, and, before I arrive, I run into a traffic jam due to an accident, of which you can see the picture on the right. One more hour of waiting. Finally, tired anyway (10 hours’ drive, round trip) I come back to the starting point, same hotel (a cheap 3 stars), convenient, because there is a kitchenette, and they give me room No 313. Oh great, I hurry to get there and after 5 minutes I notice that the blind is broken. It was room #13! Finally, I was given another room from where I am writing you…

Memorable adventures of a « Memorial Day » of a little Swiss (a little Pierre Richard, a French comedian who makes blunders) in the country of Uncle SAM. See you soon on this blog.