Archives par mot-clé : Branson

Du X-15 à Space-Ship-Two : l’espace des « milliard-nautes »

Photo du haut : NASA X-15 (droite) + Virgin Galactic

[Courrendlin, Switzerland, July 12, 2021, rke]
English below
Richard Branson, 71 ans ce 18 juillet, a bien mérité son envol. À force de persévérance, le Britannique a concrétisé son rêve d’enfant de tutoyer l’espace en tant que personne privée dimanche 11 juillet 2021 à bord du vaisseau de son entreprise Virgin Galactic qu’il a fondée il y a 17 ans sur les fondements d’un exploit étatique qui date de 62 ans déjà ! Mais sans des milliardaires, à l’instar de Jeff Bezos, Elon Musk ou Richard Branson, l’espace ne serait jamais accessible à tout un chacun. Comme l’aviation dans les années vingt.

Je suis sur la piste de Spaceport America en 2013. – Photo by Mauricio Ranzi

Archives :

En mars 2013, j’ai eu l’occasion de visiter le Spaceport America avec mon collègue Mauricio Ranzi, puis en 2016 lors d’un deuxième trip… juste avant mon vol ZéroG avec Novespace 

Le premier vol habité d’une fusée propulsée sous un avion date en effet du 8 juin 1959 avec le X-15. Durant 200 vols d’essai de 1960 à 1968 pour le compte de la NASA et de l’US Air Force, cet avion expérimental a établi des records définitifs de 7’272,68 km/h pour la vitesse (le 3 octobre 1967) et de 107,96 km pour l’altitude (le 23 août 1963). Il a permis aux Américains de récolter de très nombreuses données sur le comportement des flux d’air, le frottement aérodynamique, le contrôle et la stabilité d’un aéronef à grande vitesse et hors de l’atmosphère, ainsi que sur les techniques de rentrée dans l’atmosphère… qui ont aidé à la conquête spatiale avec les vols Mercury, Gemini et Apollo.

Grâce à Burt Rutan
Puis, le 21 juin 2004 le pilote d’essai et astronaute Mike Melvill a atteint l’altitude de 100,124 Km avec SpaceShipOne, premier véhicule privé conçu par Burt Rutan, un ingénieur de Portland de l’entreprise Scaled Composites, lequel, avec a remporté le prix de la Fondation X Prize, grâce au financement du co-fondateur de Microsoft Paul Allen. À travers Virgin Galactic, Richard Branson a racheté les brevets à Scaled Compotites pour exploiter l’avion à des fins commerciales.

Au prix d’une vie
Il aura donc fallu plus de huit après ma première visite à Spaceport America, pour que le premier vol passager puisse avoir lieu avec succès dans le désert du Nouveau-Mexique. Le 13 mars 2013, j’avais interviewé Christine Anderson, alors directrice exécutive (CEO) du port spatial.

Christine Anderson – 13 mars 2013 – Interview by Roland J. Keller

Facteurs humains
C’était alors sans compter l’accident de VSS Enterprise survenu le 31 octobre 2014 désintégré en vol dans le désert de Mojave (Californie) qui a causé la mort du copilote Michael Alsbury et qui a considérablement retardé les opérations. Causes de l’accident :  un déverrouillage du mécanisme de queue utilisé pour freiner l’avion pendant la descente.

Les enquêteurs de la NTSB ont conclu alors « que les concepteurs de l’avion spatial n’ont pas pris de mesure de protection contre les erreurs humaines et que le copilote Michael Alsbury a dû avoir été influencé par des contraintes de temps ainsi que par des vibrations et des accélérations fortes, ce qu’il n’avait pas subi depuis son dernier vol d’essai en avril 2013. Cette combinaison « a dû augmenter le stress du copilote. » 
La NTSB a également « émis des critiques à l’encontre de la FAA qui a autorisé les vols d’essai sans avoir fait suffisamment attention aux facteurs humains et sans avoir apporté l’assistance nécessaire à l’industrie naissante du tourisme spatial. Ils ont également cité des pressions de certains responsables de la FAA afin d’autoriser les vols d’essai, parfois sans comprendre complètement tous les détails ou les problèmes techniques de l’avion spatial. »
Dorénavant, tout fonctionne et tout semble en ordre pour assurer des vols sécurisés.

From X-15 to SpaceShipTwo: The Space of the « Billionaire-Nauts”

[Courrendlin, Switzerland, July 12, 2021, rke]
By dint of perseverance, the Briton made his childhood dream of flying into space as a private person come true on Sunday, July 11, 2021, aboard the ship of his company Virgin Galactic, which he founded 17 years ago on the basis of a state feat that already dates back 62 years! But without billionaires like Jeff Bezos, Elon Musk or Richard Branson, space would never be accessible to everyone. Like aviation in the 1920s.

At 107.96 Km in 1963
The first manned flight of a rocket propelled under an airplane dates from June 8, 1959, with the X-15. During 200 test flights from 1960 to 1968 for NASA and the US Air Force, this experimental aircraft set definitive records of 7,272.68 km/h for speed (on October 3, 1967) and 107.96 km for altitude (on August 23, 1963). It allowed the Americans to collect a lot of data on the behavior of the air flows, the aerodynamic friction, the control and the stability of an aircraft at high speed and out of the atmosphere, as well as on the techniques of re-entry in the atmosphere… which helped the space conquest with the Mercury, Gemini and Apollo flights.

In March 2013, I had the opportunity to visit Spaceport America with my colleague Mauricio Ranzi, and then in 2016 during a second trip…. just before my ZeroG flight.t with Novespace

Burt Rutan – Photo : Scaled Composites

Thanks to Burt Rutan
Then, on June 21, 2004, test pilot and astronaut Mike Melvill reached the altitude of 100,124 km with SpaceShipOne, the first private vehicle designed by Burt Rutan, an engineer from Portland of the company Scaled Composites, which won the X Prize Foundation, thanks to the financing of Microsoft co-founder Paul Allen. Through Virgin Galactic, Richard Branson bought the patents from Scaled Compotites to operate the aircraft commercially.

C’était en 2013. Comme le temps passe. – Photo by Mauricio Ranzi

At the Cost of a Life
So, it took more than eight after my first visit to Spaceport America, for the first passenger flight to successfully take place in the New Mexico desert. On March 13, 2013, I had interviewed Christine Anderson, then executive director (CEO) of the spaceport. Click hereThis was then without counting the VSS Enterprise accident on October 31, 2014, disintegrated in flight in the Mojave Desert, California, which caused the death of copilot Michael Alsbury and significantly delayed operations. Causes of the accident: an unlocking of the tail mechanism used to break the aircraft during descent.

Human Factors
NTSB investigators concluded then « that the designers of the space plane did not take safeguards against human error and that copilot Michael Alsbury must have been influenced by time pressures as well as strong vibrations and accelerations, which he had not experienced since his last test flight in April 2013. This combination « must have increased the first officer’s stress. »The NTSB also « offered criticism of the FAA for allowing the test flights without sufficient attention to human factors and without providing the necessary assistance to the nascent space tourism industry. They also cited pressure from some FAA officials to authorize the test flights, sometimes without fully understanding all the details or technical problems with the spaceplane. »
From now on, everything works and everything seems to be in order to ensure safe flights.