Ça fuit, ça ne fuit plus, ça nous énerve

[Cape Canaveral, August 29, 2022, rke, English below] – Artemis joue sur nos nerfs à cause d’une fuite d’hydrogène d’un bras de service en bas de l’étage central de la fusée. 

On bosse quand même à fond !

L’ambiance devient fébrile dans cette salle de presse archi-comble. Au fur et à mesure que s’égrènent les secondes et les minutes, l’oxygène et l’hydrogène coulent dans les réservoirs. Une fois l’équipe de lancement détecte une fuite d’hydrogène dans la zone d’un bras de service à la base de l’étage central de la fusée Space Launch System (SLS). La cause ? Une alarme de surpression dans le réservoir. Une autre fois, les ingénieurs annoncent qu’ils reprennent le remplissage en mode rapide. Gros soulagement dans la salle. Et ça s’arrête de nouveau… puis ça repart.

Comme en avril

En fait, il s’agit de la même zone du mât de service où les équipes ont détecté des signes de fuite d’hydrogène en avril lors d’un compte à rebours d’entraînement. « Vous n’avez qu’à donner à lancer la fusée avec SpaceX », lance une journaliste dans la salle. Monstre éclat de rire de toutes et tous. En fait, on est sur les nerfs. À 3h20 du décollage, on doute toujours du lancement, mais c’est encore possible.

It’s leaking, it’s not leaking anymore, it’s irritating us

[Cape Canaveral, August 29, 2022, rke] – Artemis is playing on our nerves because of a hydrogen leak from a service arm at the bottom of the rocket’s central stage.

The atmosphere becomes feverish in this crowded press room. As the seconds and minutes tick by, oxygen and hydrogen flow into the tanks. Once the launch team detects a hydrogen leak in the area of a service arm at the base of the Space Launch System (SLS) rocket’s center stage. The cause? An overpressure alarm in the tank. Another time, engineers announce that they are resuming filling in fast mode. Big relief in the room. And it stops again… then it starts again.

Like in April

In fact, this is the same area of the service mast where crews detected signs of a hydrogen leak in April during a training countdown. « All you have to do is give the rocket a launch with SpaceX, » says a reporter in the room. A huge burst of laughter from everyone. In fact, we are on edge. At 3h20 of the takeoff, we still doubt the launch, but it is still possible.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.