La Suisse suffoque, la Floride supporte

Vol Swiss LX 64, 23 août 2022. Dites au pilote : « La prochaine fois, tourner à droite ! »

[Cape Canaveral, August 25, 2022, rke, English below]. Mais où sont passés les ouragans ? En volant sur la Floride, mardi 29 août, je me suis méfié d’un éventuel typhon qu’on aurait dû éviter. Mais rien ! 

Lorsque le pilote nous a annoncé une température de 29 degrés C. à notre arrivée, je me suis étonné. Avec nos 35 degrés C. en Suisse, j’ai pu me rassurer. D’après le National Hurricane Center, pas de tempête en vue. Il paraît que l’eau n’est pas assez chaude sur la Méditerranée pour voir un cyclone se former. Décidément, c’est le monde à l’envers. La Suisse suffoque, la Floride supporte.  

Cette mission, dont le décollage toujours prévu lundi 29 août 2022 à 8h33 (locale), est la suite du Programme Apollo ; Artemis étant la sœur jumelle d’Apollon. Il s’agit d’envoyer la capsule Orion (en partie européenne, le module de service) autour de la Lune sur une orbite elliptique élastique et de la faire revenir sur la Terre un mois plus tard. Cette fois, pas d’astronautes, c’est prévu seulement en 2024. D’où mon intérêt d’être là quand même, car c’est la mission la plus périlleuse que la NASA entreprend depuis décembre 1972Donc historique !

Je viens d’arriver au cœur de la NASA sur le site de presse tant convoité, mes deux badges autour du cou.

En face de nous, même à 5 km, Artemis est si grande (98 m) qu’on a presque l’impression de la toucher. Reporters et photographes sont impatients de planter nos appareils à deux endroits bien contrôlés, à l’intérieur du pas de tir, autrement dit au pied de la fusée, puis à l’extérieur, soit autour de l’engin.

Et déjà, nous venons de recevoir des consignes très strictes pour ce lancement ! À suivre dans une prochaine News.

Switzerland suffocating, Florida enduring

Satellite image from 7:19 am EDT Aug 25. – National Hurricane Center Miami, Florida

[Cape Canaveral, August 25, 2022, rke]. But what happened to the hurricanes? Flying over Florida on Tuesday, August 29, I was wary of a possible typhoon that we should have avoided. But nothing! 

When the pilot announced a temperature of 84 F. upon arrival, I was surprised. With our 95 F. in Switzerland, I was reassured. According to the National Hurricane Center, there is no storm in sight. It seems that the water is not warm enough on the Mediterranean to see a cyclone forming. The world is definitely upside down. Switzerland suffocates, Florida endures.  

Miami Beach.

This mission, whose takeoff is still planned on Monday, August 29, 2022, at 8:33 a.m. (local), is the continuation of the Apollo Program; Artemis being the twin sister of Apollo. It is a question of sending the Orion capsule (partly European, the service module) around the Moon on an elastic elliptic orbit and to make it return on the Earth one month later. This time, no astronauts, it is planned only in 2024. Hence my interest in being there anyway, as this is the most perilous mission NASA has undertaken since December 1972. So historic!

I just arrived at the heart of NASA at the coveted press site, my two badges around my neck.

In front of us, even at 5 km, Artemis is so big (321 feet) that we almost feel like touching it. Reporters and photographers are impatient to plant our cameras in two well-controlled places, inside the launch pad, in other words, at the foot of the rocket, then outside, around the spacecraft.

And already, we have just received very strict instructions for this launch! To be continued in a next News.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.